Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Lutte contre le travail des enfants : le ministère du Travail renforce les (...)

Lutte contre le travail des enfants : le ministère du Travail renforce les capacités des élus locaux des Cascades

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini

vendredi 22 juin 2018

La Journée mondiale contre le travail des enfants, célébrée chaque 12 juin, a été commémorée en différé le 20 juin 2018 dans la région des Cascades. À l’occasion de cette journée, la salle de conférence de la mairie de Banfora a abrité un atelier de concertation entre les cadres du ministère en charge du Travail et de la Protection sociale et les élus locaux de la région des Cascades, en vue de réfléchir à la prise en compte de la lutte contre le travail des enfants dans les plans locaux de développement au niveau de la région. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le Secrétaire général de la région (SGR) des Cascades, Aboubacary Traoré, représentant madame le gouverneur.

Lutte contre le travail des enfants : le ministère du Travail renforce les capacités des élus locaux des Cascades

Selon les estimations du Bureau international du travail (BIT), ce sont environ 152 millions d’enfants de 5 à 17 ans qui étaient astreints au travail en 2016 à travers le monde. Et la situation au Burkina Faso n’est guère reluisante. En effet, l’enquête nationale sur le travail des enfants réalisée en 2006 par l’Institut national de la statistique et de la démographie(INSD), avec l’appui financier du BIT, a révélé que 1 658 869 enfants de 5 à 17 ans étaient économiquement actifs en 2006, soit environ 41,1% des enfants du pays. Et selon les résultats de la mêmeenquête, sur un total de 421 373 enfants de 5 à 17 ans recensés dans la région des Cascades, 25,5% étaient économiquement actifs.

Selon le SGR des Cascades,Aboubacary Traoré, ces chiffres sont révélateurs, pour une grande part, de la situation préoccupante des enfants dans la région des Cascades. C’est pourquoi il estime que la lutte contre le travail des enfants doit constituer pour eux, une priorité dans les projets et programmes de développement au niveau de sa région.
« Le travail des enfants génère des conséquences néfastes telles que la baisse du taux de scolarisation des enfants, la fermeture des écoles dans certaines localités, la prolifération et la consommation des stupéfiants tels que les drogues, le développement de la prostitution, la dégradation de la santé physique et mentale des enfants, le manque de formation professionnelle et qualifiante, etc., en un mot, c’est l’avenir des enfants de nos localités et du pays qui se retrouve menacé par ce phénomène », a indiqué Aboubacary Traoré.

À l’en croire, « il est plus qu’impérieux d’atteindre l’objectif d’éradiquer le travail des enfants dans les Cascades et, partant, du territoire national au plus vite ».

JPEG - 81.9 ko
Stella Somé, Directrice générale de la protection sociale

Pour la directrice générale de la protection sociale au ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Stella Somé, en matière de lutte contre le travail des enfants, chaque acteur a un rôle à jouer et encore plus les élus locaux. Elle affirme que c’est au niveau des communes qu’on retrouve, le plus souvent, les enfants qui sont au travail.« Et cesont les élus locaux qui connaissent mieux la situation de ces enfants », a-t-elle précisé.

Afin d’impliquer ces élus locaux dans la lutte contre le phénomène du travail des enfants, le ministère en charge du Travail et de la Protection sociale a initié un atelier de concertation entre les cadres dudit ministère et les élus locaux de la région des Cascades. Cet atelier s’inscrit dans la mise en œuvre des activités commémoratives de la journée mondiale de lutte contre le travail des enfants, célébrée en différé dans les Cascades.
Il vise donc à interpeler les élus locaux à prendre en considération les questions de la lutte contre le travail des enfants dans leurs différents cadres de planification, pour le développement de leurs localités.
Ainsi, la mobilisation et la collaboration de tous les acteurs permettront de renforcer les actions de lutte contre le travail des enfants dans les différentes communes de la région.

Cette rencontre est aussi une occasion pour le SGR d’interpeler les populations à s’engager sans faille contre le travail des enfants car,selon lui, ces derniers doivent être protégés contre toutes formes d’exploitations, y compris les travaux dangereux qui touchentbeaucoup d’enfants dans le monde.
« Il nous appartient donc de trouver ensemble, dans l’urgence, les remèdes efficaces pour éliminer ce phénomène qui entrave les politiques de développement économique et social dans nos localités, constituant ainsi un handicap sérieux au bien-être futur des enfants, des populations et l’avenir du pays tout entier », a souligné Aboubacary Traoré, SGR des Cascades.

Toutefois, il a félicité les initiateurs de cet atelier. Pour lui, cela témoigne de l’importance que ces acteurs attachent au bien-être et à l’avenir des enfants du Burkina Faso en général et de la région des Cascades en particulier.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Banfora
Soleil voilé, Humididté : 89%
Max : °C
Min : °C

25°C
Soleil voilé
Lundi
Orage épars
21|28°C
Mardi
Orage
21|28°C
Mercredi
Orage épars
21|28°C
Jeudi
Orage épars
21|28°C
Vendredi
Orage épars
21|28°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter